Ouvrir le menu principal

Page:Ardouin - Étude sur l’histoire d’Haïti, tome 3.djvu/526

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


devait être décacheté qu’en cas de mort de l’agent. Peu de jours après son embarquement forcé, Dumaine, jugeant que, relativement à la colonie, cet embarquement équivalait au cas de mort, présenta ce paquet au général en chef[1]. La première enveloppe levée, on en trouve également deux autres cachetées et adressées au citoyen Roume. Personne ne douta plus qu’ils ne continssent sa nomination éventuelle aux fonctions de l’agence, et ces conjectures se vérifièrent… Roume, continue Kerverseau, dans sa première mission (en 1791), n’avait pas donné une haute idée de sa politique et de sa fermeté. Celle que ses collègues dans l’agence du Directoire avaient répandue de la singularité de ses systèmes et de la nullité de ses moyens, n’avait pas contribué à le rehausser dans l’opinion, et cela même pouvait être un bonheur dans la circonstance ; car le général en chef n’aurait pas reçu un agent qu’il ne se serait pas cru sûr d’asservir, et aurait également redouté l’affreuse énergie du crime et le noble courage de la vertu… Il eût été difficile de fabriquer un personnage plus propre, dans les conjonctures, au rôle qu’il convenait à Toussaint de lui faire jouer. Il le sentit, et s’empressa de profiter de l’occasion qui lui était offerte de ménager les apparences avec la République, et de faire de l’autorité nationale elle-même un instrument et un appui de son ambition. Il se joignit donc à l’administration municipale du Cap, pour inviter le citoyen Roume à venir prendre les rênes du gouvernement. »

  1. Le Directoire exécutif était aussi fin que T. Louverture : il avait dû prévoir que ce dernier pouvait aussi bien contraindre Hédouville que Sonthonax à s’embarquer, et ce n’est pas seulement en cas de mort de cet agent que ce paquet dut être décacheté : un second arrêté secret a dû être pris. Cela résulte d’une lettre de Roume à Rigaud, du 12 décembre ; il lui dit « que le Directoire l’a chargé d’être son agent, dans des cas semblables au départ d’Hédouville. »