Page:Arbois de Jubainville - Cours de littérature celtique, tome 1.djvu/84

Cette page n’a pas encore été corrigée


orthographe qui se rapproche plus de l’orthographe irlandaise. Au lieu de (), il écrit (), mot rigoureusement, identique a l’irlandais cuirm, datif cormaim. C’est à Posidonius que nous devons la première mention de cette boisson et des bardes. Il est curieux de trouver le nom de cette boisson et celui des bardes associés dans la dernière strophe de notre poème que conserve un manuscrit postérieur à Posidonius de dix siècles au moins

« Oc cormaim gaibtir dtiana. » Près de la cervoise on chante des vers, On chante les batailles, les pièges que s’y tendent tes hommes Et de mélodieux poèmes bardiques (des bairtne) font retentir. Au milieu de flots de bière un nom celui d’Aed.