Ouvrir le menu principal

Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/536

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


définitive, le calcul que je signale fera connaître à peu près la valeur complète de la marée aérienne.

Venons à l’application. On a trouvé à Paris, pour douze années d’observation, que la hauteur moyenne du baromètre est

  mill.
Dans les quadratures 
Accolade gauche.png
à 9h du matin 
757,06
à midi 
756,69
   
Différence 
0,37
Dans les syzygies 
Accolade gauche.png
à 9h du matin 
756,32
à midi 
755,99
   
Différence 
0,33

Les deux différences ne diffèrent, comme on voit, que de 4 centièmes de millimètres ; quantité évidemment au-dessous des erreurs d’observation.

La marée atmosphérique, en tant qu’elle dépendrait de la cause qui produit les marées de l’Océan, en tant qu’elle serait régie par les mêmes lois, n’aurait donc qu’une valeur insensible. Nous voilà ainsi ramenés à reconnaître dans les variations barométriques correspondantes aux diverses phases lunaires, les effets d’une cause spéciale, totalement différente de l’attraction, mais dont la nature et le mode d’action restent à découvrir.


CHAPITRE XXXVII

influence de la lune sur la direction du vent


Les tables que Schübler a formées d’après seize années d’observations à Augsbourg, paraissent prouver qu’en Allemagne, les vents du sud et de l’ouest deviennent de