Ouvrir le menu principal

Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/462

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Altaï, de 17 à 28° de latitude S., et 18 à 30° de longitude O.
Cordillères, de 10 à 20° de latitude S., sur le bord lunaire oriental.
Pyrénées, de 8 à 18° de latitude S., et 10° de longitude O.
Monts Oural, de 5 à 13° de latitude S., et 8 à 15° de longitude E.
Monts d’Alembert, de 4 à 10° de latitude S., sur le bord lunaire oriental.
Haemus, de 8 à 21° de latitude N., et 8 à 15° de longitude O.
Karpathes, de 15 à 19° de latitude N., et 18 à 30° de longitude E.
Apennins, de 14 à 27° de latitude N., et de 10° de longitude O. à 11° de longitude E.
Taurus, de 21 à 28° de latitude N., et 35° de longitude O.
Monts Riphées, de 25 à 33° de longitude N., et 53 à 60° de longitude O.
Monts Hercyniens, de 17 à 29° de latitude N., sur le bord oriental de la Lune.
Caucase, de 32 à 41° de latitude N., et 7 à 15° 1/2 de longitude E.
Alpes, de 42 à 49° de latitude N., et 1° de longitude O. à 5° de longitude E.

Les plus hautes cimes de ces chaînes ont les élévations suivantes :

Dœrfel 
 7 603
mètres.
Leibnitz 
 7 600
 
Rook 
 1 600
Altaï 
 4 047
Cordillères 
 3 398
Pyrénées 
 3 631
Oural 
 838
D’Alembert 
 5 847
Haemus 
 2 021
Karpathes 
 1 939
Apennins 
 5 501
Taurus 
 2 746
Riphées 
 4 171
Hercyniens 
 1 170
Caucase 
 5 567
Alpes 
 3 617

Les montagnes annulaires présentent en général des hauteurs variables, selon les points que l’on mesure. Nous