Ouvrir le menu principal

Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/446

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


brèche de son bord, large dans le bas et rétrécie dans sa partie supérieure.

Nous avons parlé de pitons (chap. xii, p. 418) ; celui qui occupe le centre de la cavité cratériforme de Tycho, a environ 5 000 mètres de hauteur.

Le piton situé au centre d’Ératosthène n’a pas moins de 4 800 mètres au-dessus de la base du cratère.


CHAPITRE XVII

examen de ce qu’il est possible d’attendre de l’emploi des plus forts grossissements dans l’étude de la constitution physique de la lune


Le rayon de la Terre ou 1 594 lieues, vu de la Lune, sous-tendrait un angle de 57′ (chap. ix, p. 402) ; mettons, pour plus de simplicité, 1° ou 60′ ou 3 600″.

On déduit de là que

2″,2   valent une lieue sur la Lune,
1″,1   vaut une demie-lieue ou 2 000 mètres,
0″,1   représente 200 mètres,
0″,01 vaut 20 mètres.

Prenons, conformément à l’expérience, 60″ pour la limite de la vision d’un objet rond ou carré.

1″ deviendra 60″ avec un grossissement de 60 fois. Un grossissement de 60 fera donc voir un carré de 2 000 mètres de côté, un cercle de 2 000 mètres de diamètre.

Un grossissement de 600 montrera des objets dix fois plus petits que ne le fait un grossissement de 60 ; un