Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/415

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CHAPITRE IX

distance de la lune a la terre


Nous n’avons obtenu par les mesures micrométriques du diamètre apparent de la Lune (chap. i, p. 379) que les rapports des distances de cet astre à la Terre, pendant tous les jours d’un mois lunaire ; essayons maintenant de déterminer les valeurs de ces distances en unités connues, en lieues, par exemple, de 4 000 mètres chacune.

Soient A et B (fig. 292) deux points, que pour plus de simplicité nous supposerons situés sur le même méridien et distants l’un de l’autre en ligne droite d’une quantité égale au rayon équatorial du globe terrestre.

ARAGO Francois Astronomie Populaire T3 djvu 0415 Fig292.png
Fig. 292. — Détermination de la parallaxe de la Lune.

Des points A et B menons à l’étoile polaire P des lignes visuelles AP et BP′, lesquelles seront à très-peu près parallèles. Un jour donné, au moment du passage de la Lune L au méridien, supposons que l’observateur en A détermine la valeur de l’angle PAL, pendant qu’au même