Ouvrir le menu principal

Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/301

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


veulent pas qu’on se serve, en géodésie, de niveau ; ils soutiennent que l’emploi n’en est possible que dans les observatoires. Parmi les raisons qu’ils en donnent, la principale m’a paru singulière ; c’est qu’il faudrait aller en Allemagne se procurer l’un de ces appareils construit par les artistes de cette contrée ; ce qui, supposant la nécessité admise, ne paraît pas très-difficile.

ARAGO Francois Astronomie Populaire T3 djvu 0301 Fig271.png
Fig. 271. — Cinquième position du cercle répétiteur pour la détermination d’une distance zénithale.

Ils veulent aussi qu’on garantisse le niveau contre les rayonnements des objets circonvoisins ; mathématiquement, ils ont raison, mais la condition de se mettre à l’abri des rayonnements n’est pas moins indispensable dans tous les autres instruments à lunettes dont les parois nord-sud, est-ouest, doivent avoir une température égale,