Ouvrir le menu principal

Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/299

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


fluence réelle de ces diverses causes d’erreur, et tout en cherchant soit à en trouver la loi, soit à les faire disparaître par de meilleures dispositions dans les diverses pièces dont se composent les cercles répétiteurs, il ne faut pas s’en exagérer l’importance, et surtout aller jusqu’à dire, comme quelques astronomes l’ont soutenu, qu’on doit absolument renoncer à tout un genre d’instruments d’observation qui ont rendu d’immenses services à l’astronomie et à la géodésie.

ARAGO Francois Astronomie Populaire T3 djvu 0299 Fig269.png
Fig. 209. — Troisième position du cercle répétiteur permettant de mesurer une distanee zénithale double de la distance cherchée.

On a parlé de cercles répétiteurs qui eussent donné pour des latitudes des différences de 17″, suivant qu’on aurait observé au nord ou au midi. Pour que de telles différences existassent, il fallait évidemment que quelque