Ouvrir le menu principal

Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/290

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


une inclinaison égale à l’autre moitié de l’erreur ; on corrigerait ce reste d’erreur en tournant la vis de rappel du petit quart de cercle ss (fig. 250, p. 261) ; l’instrument serait complétement rectifié. Pour s’en bien assurer, on réitérera l’épreuve, et s’il reste encore une inclinaison, elle sera infiniment moindre : on la corrigera en la partageant en deux, comme il vient d’être dit ; et après quelques essais on parviendra sûrement à n’avoir plus d’erreur sensible, lorsque l’instrument sera dans le vertical de l’objet : c’est alors qu’on fera l’épreuve exposée ci-dessus pour la direction perpendiculaire à ce vertical, et l’instrument pourra faire une révolution azimutale entière sans prendre la moindre inclinaison. »

ARAGO Francois Astronomie Populaire T3 djvu 0290 Fig260.png
Fip. 260. — Première position des lunettes du cercle répétiteur pour la mesure d’une distance angulaire.