Ouvrir le menu principal

Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/255

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


descend la pente peu sensible du plateau mexicain oh trouve, d’après M. de Humboldt, les hauteurs suivantes pour les villes qui s’avancent du sud au nord :

Mexico 
 2 276
mètres.
Tula 
 2 052
San-Juan del Rio 
 1 978
Queretaro 
 1 940
Celaya 
 1 834
Salamanca 
 1 756
Guanaxuato 
 2 083
Silao 
 1 802
Villa de Léon 
 1 869
Lagos 
 1 963
Aguas-Calientes 
 1 908
San-Luis de Potosi 
 1 856
Zacatecas 
 2 450
Fresnillo 
 2 208
Durango 
 2 087
Parros 
 1 520
Satillo 
 1 597
Chihuahua 
 1 414
Cosiquiriachi 
 1 911
Paso del Norte (sur le Rio Grande del Norte) 
 1 162
Santa Fé del Nuevo Mexico 
 2 148

Des chars à quatre roues traversent cette immense étendue de pays, qui n’a pas moins de 16 degrés de latitude du nord au midi, et dont la hauteur est si remarquable.

M. de Humboldt évalue à 195 mètres la hauteur moyenne des basses terres de l’Amérique méridionale. L’exhaussement produit par la répartition des Andes sur toute la surface de ce pays serait de 126 mètres ; il faut ajouter 24 mètres pour les petits groupes de montagnes situés à l’est des Cordillères, pour la chaîne côtière de