Ouvrir le menu principal

Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/212

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dante directement donnée par l’observation.

ARAGO Francois Astronomie Populaire T3 djvu 0212 Fig248.png
Fig. 248. — Réfractions astronomiques.


En effet, imaginons un plan passant par une étoile E et par le centre O de la Terre (fig. 248) ; ce plan coupera la Terre et les différentes couches atmosphériques, suivant des cercles ayant pour rayons OM, OF, OD, etc. Un rayon lumineux EA, parti de cette étoile et qui viendra tomber sur la couche la plus extrême de l’atmosphère, au lieu de continuer à se mouvoir en ligne droite, se rapprochera du rayon OA perpendiculaire à la surface d’entrée et prendra la direction AB. C’est suivant cette direction que le rayon primitif viendra rencontrer la couche atmosphérique immédiatement voisine, et de nou-