Ouvrir le menu principal

Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/174

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Carteret et le capitaine Hunter ; le second à l’est par Dampier et Tasman ; le troisième plus au sud par d’Entrecasteaux ; le 29 juin 1793, ce dernier présentait un torrent de lave qui se précipitait à la mer en formant différentes cascades.

Près de Santa-Cruz, on trouve une petite île nommée Volcano qui en 1767 et en 1797, présentait un volcan enflammé.

Dans l’archipel del Espiritu-Santo, que Bougainville appela les Grandes-Cyclades, et que Cook nomma les Nouvelles-Hébrides, on trouve d’abord l’île d’Ambrym qui renferme un volcan d’où l’on voit souvent s’échapper des flammes au milieu d’une épaisse fumée blanche. L’île de Tanna est aussi volcanique. En août 1774, Cook fut témoin d’une de ses éruptions. Le volcan lançait des flammes, des cendres, et des pierres d’une grosseur au moins égale au corps de la grande chaloupe du bâtiment. En avril 1793, d’Entrecasteaux et ses compagnons aperçurent une épaisse colonne de fumée sur le sommet de la montagne.

On connaît au moins un volcan actif, près de la Nouvelle-Zélande sur la petite île de While-Island dans la baie de Plenty.

On compte neuf volcans dans l’archipel des îles Mariannes, mais on ne peut avec certitude ranger parmi les volcans encore enflammés que ceux de l’île de l’Assomption et de l’île de Soufre.

Les îles Sandwich renferment dans l’île d’Owhyhée, plus souvent appelée aujourd’hui Hawaii, île où Cook fut assassiné, une montagne qui est un des plus grands