Ouvrir le menu principal

Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/171

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Sanguir, se trouve la petite île de Siao sur laquelle s’élève un très-haut pic dont les flancs s’entrouvrirent le 16 janvier 1712 ; depuis cette époque les éruptions ont continué. L’île de Célèbes renferme le volcan de Kemas qui s’est soulevé en 1680, à la suite d’un violent tremblement de terre, et a été le théâtre d’une éruption qui dévasta une grande partie de l’île et plongea les environs dans une profonde obscurité. Le 20 mai 1673, le volcan de Gammacanora se souleva sur la côte occidentale de l’île de Gilolo et rejeta une masse considérable de pierres ponces. L’île de Ternate présente un volcan enflammé dont les éruptions en 1608, 1635, 1653 et 1673 rejetèrent beaucoup de pierres ponces et de vapeurs. L’île de Tidore à côté de la précédente, offre un volcan tout semblable. En 1773, le volcan de l’île de Motir lança des pierres par son cratère. Enfin Machian, la plus méridionale des petites Moluques, présente un volcan qui a fait éruption en 1666 et dont le cratère est très-grand.

Les volcans Gonung Allas, Berapi, Gonung Api de Penkalan Jambi, et Gonung Dempo, dans l’île de Sumatra, furent constamment et des sources chaudes jaillissent à leurs pieds.

L’île de Java renferme un grand nombre de volcans disposés par rangées ou en lignes droites ; ce sont en allant de l’ouest à l’est de l’île : le Gonung Keran et le Gagak, qui laissent échapper des vapeurs ; le Salak dont la dernière éruption date de 1762 ; le Tankuban connu pour son très-large cratère, pour l’abondance de ses vapeurs sulfureuses, et dont la dernière éruption a eu lieu en 1804 ; le Gonung Guntur, l’un des plus actifs