Ouvrir le menu principal

Page:Arago - Œuvres complètes de François Arago, secrétaire perpétuel de l’académie des sciences - Astronomie populaire, tome 3.djvu/155

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ment couvert d’une végétation verdoyante, circonstance qui lui a fait donner son nom.

Quant au volcan de Madagascar, qui lance, dit-on, une immense colonne de vapeur aqueuse visible à la distance de 10 lieues, son existence ne m’a pas paru assez constatée pour que j’aie pu le faire figurer dans la table des volcans actuellement actifs.

§ 4. — Volcans d’Asie.

L’Asie présente, par une sorte d’exception, un assez grand nombre de volcans actifs sur le continent ; ce sont : l’Elburs, en Perse ; le Tourfan, dans la région centrale de l’Asie, par 43° 30′ de latitude et 87° 11′ de longitude ; le Bisch-Balikh, dans la même région, par 46° de latitude et 76° 11′ de longitude ; l’Avatscha, le Tolbatschinskaja sopka, le Klutschew, le Kronotzkaja sopka, l’Opalinskaja sopka, l’Assatschinskaja sopka, dans la presqu’île de Kamtschatka. Quant aux îles asiatiques, elles offrent aussi de nombreux volcans : ainsi on en compte 10 dans les îles Kouriles, 4 dans les îles Aloutiennes, 9 dans les îles du Japon, 1 dans les îles de Lieou-Khieou.

Le Demavend est probablement le point culminant de la chaîne de l’Elburs, entre la mer Caspienne et la plaine de Perse. Plusieurs voyageurs citent cette montagne comme un volcan actif qui rejette par son sommet une très-grande masse de fumée ; mais aucun témoignage n’annonce d’éruption réelle qui aurait eu lieu récemment.

Les montagnes de Tourfan et de Bisch-Balikh sont