Page:Apollinaire - L’Enchanteur pourrissant, 1909.djvu/39

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Les faux santons s’en allèrent alors, puis disparurent comme par enchantement, de même que les faux rois mages.

VOIX DE L’ENCHANTEUR

Il y a trop de personnages divins et magiques, dans la forêt profonde et obscure, pour que je sois dupe de cette fantaisie de Noël funéraire. Néanmoins, les présents sont réels et j’en saurai faire un excellent usage. Maudite fantaisie de ma Noël funéraire ! Les réels présents des faux rois mages sont trop somptueux, si somptueux que je crains de m’en servir à tort et à travers ne connaissant pas leur juste prix. Les réels présents des faux santons m’ont rempli d’aise, ils m’ont fait venir l’eau à la bouche. Hélas ! On a oublié le pain. Cette fantaisie magique est cruelle comme la volonté. Ils ont oublié le pain.

URGANDE LA MÉCONNUE
sorcière sans balai

Certainement, parmi ce qu’il y a de plus rare au monde, on peut compter la merde de pape, mais un peu de celle de celui qui est mort me satisferait mieux. Je cherche cette rare denrée et non pas le corps de l’enchanteur lui-même. Je déteste dormir avec un cadavre et que faire auprès d’un cadavre, sinon dormir.

UN SORCIER

J’ai des plantes et des herbes excellentes contre les enchantements : herbes d’Irlande, selage, mandragore, bruyère blanche. Le bruit avait couru qu’une dame enchantait l’enchanteur et maintenant beaucoup prétendent qu’il est mort. Je suis arrivé trop tard mais l’intention était bonne.

LES ELFES
chaussés de cristal

Les velléités ne prévalent contre aucune volonté. Tu ne peux rien. Impuissant !

LE SORCIER

J’ai quatre enfants à nourrir.

LES ELFES

Pauvre homme ! Nous allons te confier un secret précieux. Va, dans la forêt des Ardennes, tu trouveras une petite rivière qui recèle des perles, c’est l’Amblève bordée d’aunes.

LE SORCIER

Merci, elfes bienfaisants. Je n’ai plus aucune raison de chercher l’enchanteur. Je serai pêcheur de perles.