Page:Apollinaire - Alcools.djvu/158

Cette page a été validée par deux contributeurs.



HÔTELS


La chambre est veuve
Chacun pour soi
Présence neuve
On paye au mois


Le patron doute
Payera-t-on
Je tourne en route
Comme un toton


Le bruit des fiacres
Mon voisin laid
Qui fume un âcre
Tabac anglais

158