Page:Apollinaire - Alcools.djvu/150

Cette page a été validée par deux contributeurs.



À LA SANTÉ


I


Avant d’entrer dans ma cellule
Il a fallu me mettre nu
Et quelle voix sinistre ulule
Guillaume qu’es-tu devenu


Le Lazare entrant dans la tombe
Au lieu d’en sortir comme il fit
Adieu adieu chantante ronde
Ô mes années ô jeunes filles

150