Page:Apollinaire - Alcools.djvu/129

Cette page a été validée par deux contributeurs.



LES SAPINS


Les sapins en bonnets pointus
De longues robes revêtus
      Comme des astrologues
Saluent leurs frères abattus
Les bateaux qui sur le Rhin voguent

Dans les sept arts endoctrinés
Par les vieux sapins leurs aînés
      Qui sont de grands poètes
Ils se savent prédestinés
À briller plus que des planètes

129