Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme ou Collectif - Voyages imaginaires, songes, visions et romans cabalistiques, tome 2.djvu/501

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


habité par des Russiens, & nommé Ozomois. C’est là que nous nous délassâmes pendant quelque tems ; nous y apprimes que plusieurs hordes de Tartares Kalmucs s’étoient répandues dans le désert, mais que nous n’en avions plus rien à craindre, ce qui nous donna une très grande satisfaction.

Nous restâmes là cinq jours entiers, tant pour goûter quelque repos, après des marches si fatigantes, que pour nous y fournir de quelques chevaux, dont nous avions grand besoin. Nous avions les obligations les plus essentielles au brave siberien, qui nous avoit conduits jusques là, & mon associé & moi, nous lui donnâmes la valeur de dix pistoles, pour le récompenser de cet important service.

Une autre marche de cinq jours nous mena à Veussima sur la rivière de Witzogda, qui se jette dans la Dwwina, & de là nous vînmes à Lawrenskoy, le 3 de Juillet. Nous goûtions-là le plaisir de voir la fin de notre voyage par terre, puis que nous étions sur le bord de la Dwina, fleuve navigable, qui nous pouvoit conduire en sept jours à Archangel. Nous y louâmes deux grandes Chaloupes, pour notre bagage, & une espèce de barge fort commode pour nous-mêmes ; nous nous embarquâmes le 7, & nous arrivâmes