Page:Anonyme ou Collectif - Voyages imaginaires, songes, visions et romans cabalistiques, tome 2.djvu/345

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

qu’un avis de cette importante m’auroit procuré une meilleure réception que celle que vous me faites. « Je n’ai jamais été ingrat, lui dis-je, pour ceux qui m’ont rendu service ; mais il est absolument impossible de comprendre le motif du dessein que, selon vous, on a pris contre moi. Cependant je veux profiter de vos conseils, & puisqu’on a formé un projet si abominable contre moi, je m’en vais dans le moment, & je donnerai ordre qu’on mette à la voile, si on a bouché la voie d’eau, ou si elle ne nous empêche pas de tenir la mer. Mais, monsieur, faudra-t-il que je prenne ce parti-là sans savoir cette affaire à fond, & ne pourriez-vous pas me donner quelques lumières là-dessus ?

Je n’en sais qu’une partie, me dit-il ; mais j’ai avec moi un marinier Hollandois, qui pourroit vous en instruire, si le tems le permettoit. Vous ne sauriez l’ignorer entièrement vous-même ; car voici ce dont il s’agit. Vous êtes allé avec le vaisseau à Sumatra, où le capitaine a été tué avec trois de ses gens par les insulaires, & vous vous en êtes allé avec le vaisseau pour exercer la piraterie. Voilà la base de toute cette affaire, & l’on vous exécutera en qualité de pirate, sans beaucoup de façon. Vous savez bien que les vaisseaux http://fr.wikisource.org/w/index.php?title=Page:Anonyme_ou_Collectif_-_Voyages_imaginaires,_songes,_visions_et_romans_cabalistiques,_tome_2.djvu/345&action=edit&redlink=1#