Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme ou Collectif - Voyages imaginaires, songes, visions et romans cabalistiques, tome 2.djvu/322

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

mais sur-tout contre mon neveu le capitaine, qui avoit non-seulement négligé son devoir, en hasardant le succès de tout le voyage, dont le soin lui avoit été commis, mais encore en animant la fureur de ses gens plutôt que de la calmer. Il répondit à mes reproches avec beaucoup de respect, en disant que la vue de Jeffery égorgé d’une manière si cruelle, l’avoit furieusement passionné ; qu’il n’auroit pas dû s’y laisser entraîner en qualité de commandant du vaisseau, mais qu’en qualité d’homme, il avoit été incapable de raisonner dans cette occasion. Pour les matelots, comme ils n’étoient pas soumis à mes ordres, ils se soucioient fort peu si leur expédition me déplaisoit ou non.

Le lendemain nous remîmes à la voile, & par conséquent nous ne sûmes rien de l’effet qu’avoit produit dans ce peuple l’action barbare de notre équipage. Nos gens différoient dans le calcul qu’ils faisoient de ceux qu’ils avoient tués ; mais on pouvoit juger à-peu-près par leurs différens rapports, qu’ils avoient fait périr environ cinquante personnes, hommes, femmes & enfans. Pour ce qui regarde les maisons, il n’en étoit pas échappé une seule de l’incendie.

Ils avoient laissé-là le pauvre Jeffery, parce qu’il étoit inutile de l’emporter avec eux ;