Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme ou Collectif - Voyages imaginaires, songes, visions et romans cabalistiques, tome 2.djvu/15

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

méritent de s’attirer la curiosité du lecteur.

Je ne m’arrêtrai pas long-tems à justifier cette histoire dans l’esprit de ceux qui continuent à la traiter de fabuleuse. Fable ou non, qu’importe ? Les aventures de Télémaque sont fabuleuses aussi : mais on n’en estime pas moins ce livre admirable : c’est une fable, mais fertile en moralités excellentes, & plus propre à instruire, que les vérités les plus certaines. Celles de Robinson, quoiqu’écrites d’un autre style & dans un autre goût, sont pleines aussi de très-bonnes leçons, & l’on feroit bien d’en profiter, au lieu d’examiner avec tant de sévérité, si l’on nous débite ici des effets de la providence ou des effets de l’invention. Ce que je puis soutenir avec sincérité, c’est qu’il y a de très-honnêtes gens, dans nos villes marchandes, qui assurent avoir vu notre voyageur au retour de ses derniers voyages, avoir mangé avec lui, & lui avoir entendu réciter une partie des aven-