Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/229

Cette page a été validée par deux contributeurs.
157
ET AUTRES POÉSIES

CLXXXVII

Monsr Jaques

(fol. 100 v°)
Subget je suis a Fortune
Sy fort qu’elle me fortune
Plus que nul soubz le firmament,
Ayant jugé qu’incessaument
5Je seray en infortune.

Voye ne trouve nesune
Ne nulle fachon aulcune
Que ne luy soye nuement
[Subget.]

10Point n’en y a soubz la lune
A qui tant soit importune
C’a moy, pour plus monstrer comment
A elle suis tant seullement,
Selon ma fachon commune,
15[Subget.]

CLXXXVIII[1]

Monsr Jaques

(fol. 101)
En tous les lieux ou j’ay esté,
Je n’ay veu gens qui vous resemble ;

  1. CLXXXVIII. Ce rondeau se trouve aussi dans le ms. fr. 1719 de la Bibl. nat., fol. 62.