Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/226

Cette page a été validée par deux contributeurs.
154
RONDEAUX

CLXXXIII

Monsr Jaques

(fol. 98 v°)
Mon cueur nuit et jour ne me cesse
De moy dire plus que bien fort
Que je vous demande confort
Du mal qui si tresfort me blesse.

5Jamès ne peult avoir liesse,
Se par vous n’a brief reconfort,
[Mon cueur.]

Vous estes sa seulle maistresse :
Vueilliez[1] dont meptre vostre effort
10A l’amer, car je m’en fay fort
Qu’il[2] vous tiendra bien sa promesse,
Mon cueur.

CLXXXIV

Monsr Jaques

(fol. 99)
A grant cause me doy plaindre
De Fortune, sans moy faindre,
Qui me traicte sy durement

  1. CLXXXIII. Ms. fr. 9223 Vueillier.
  2. Ms. fr. 9223 Qui.