Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/213

Cette page a été validée par deux contributeurs.
141
ET AUTRES POÉSIES

CLXVI

Anthoine

(fol. 90)
A la porte de Partenay,
En allant a Chasteaulerault,
De paours j’eus au derriere chault,
Pour les jumens que j’encontray ;

 Car mon cheval qui estoit gay,
Saillit dessus tout en soursault,
[A la porte de Partenay.]

Piquer arriere le cuiday ;
Jucqu’a[1] elles ne fist q[u]’ung sault,
10Puis ruoyt de bas et de hault :
Pensés qu’il y eust beau hahay
A la porte [de Partenay.]

CLXVII

Itasse de Lespinay

(fol. 90 v°)
Ne ne sçay pas comment il me prendra,
Mais j’aperchoy bien qu’il me conviendra
D’ores avant porter maintes doulours[2]

  1. CLXVI. Ms. fr. 9223 Jucques a.
  2. CLXVII. Ms. fr. 9223 douleurs.