Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/197

Cette page a été validée par deux contributeurs.
125
ET AUTRES POÉSIES

Il y a de soubtilz espris
Plus qu’il[1] n’y a en Normendie :
Sy fault dont qu’on y remedie,
Faingnant d’estre d’amours espris,
15Pour acquerir [honneur et pris.]

CXLVI

Copin de Senlis

(fol. 80)
Pour acquerre honneur et pris,
J’ay empris
De bien lealment amer
Sans faulcer
5Celle qui mon cueur a pris.

C’est le chemin que jadis
Entrepris
Ont les vaillans a errer,
[Pour acquerre honneur et pris.]

10Et pour ce me suis compris
De toudis
Moy voulloir esvertuer
De trouver
Maniere, sens et advis,
15Pour acquerre [honneur et pris.]

  1. Ms. fr. 9223 qui.