Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/196

Cette page a été validée par deux contributeurs.
124
RONDEAUX

A servir a destre, a senestre :
Pour acquerir [honneur et pris
Il fauldroit avecque vous estre.]

Mais s’on se sentoit bien fort pris,
10Et puis qu’on vaulsist faire pestre,
De jouer ung bon tour de maistre
Jamès on ne seroit repris :
Pour acquerir [honneur et pris,
Il fauldroit avecque vous estre,
15Et toute son intencion mettre
A querir d’Amours le pourpris.]

CXLV

Anthoine[1]

(fol. 79 v°)
Pour acquerir honneur et pris,
Sy on est es las d’Amours pris,
Il n’est ja besoing qu’on le die :
Il fault mettre son estudie
5A estre entre dames apris,

Et soy doubter d’estre repris,
Quant on compte les grans peris
Qu’on a en ceste maladie,
[Pour acquerir honneur et pris.]

10Dedens de Paris le pourpris,

  1. CXLV. Le ms. fr. 9223 ajoute : Envoyé à Phelipe d’Aulon.