Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/163

Cette page a été validée par deux contributeurs.
91
ET AUTRES POÉSIES

Mieulx me fust d’estre encore a faire ;
Ainsi, pour mon propos parfaire,
Tout bas, s’il[1] vous plest, or ouez :
15Ebay suis [comme pouez
Prendre plaisir de me deffaire.]

CV

Blosseville

(fol. 55)
Se me semble bien grant dommaige :
Que n’avez en vous leaulté
Autant comment a de beaulté
Vostre corps et vostre visaige.

5Se cueur avez tant fort volage,
Qu’en luy n’a que desleauté,
Se me semble [bien grant dommaige.]

Vous ne maintenez tel oultraige
Envers moy pas de nouveauté,
Et, qui pis est, sans cruaulté
N’est jamais vostre fier couraige :
Se me semble [bien grant dommaige.]

  1. CIV. Ms. fr. 9223 si.