Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/153

Cette page a été validée par deux contributeurs.
81
ET AUTRES POÉSIES

XCII[1]

A. de Guise

(fol. 48 v°)
Par bien celer mains tours divers,
Montrant de son vueil le revers
Soubz ung peu de maniere fainte,
Avec abstinance contrainte,
5Sont les segrés d’Amours ouvers.

Refus les deffant a travers,
Et ne sont a nulz descouvers
Que ce ne soit en tresgrant crainte,
Par bien celler [mains tours divers.]

10Honte les tient clos et couvers,
Pour les faulx dangiers et[2] pervers
Dont elle a heu reproche mainte ;
Mais pour venir a nostre atainte,
Loyaulté nous baille ces vers,
15Par bien [celer mains tours divers.]

XCIII

A. de Guise

(fol. 49)
Dangier, Jalousie et Fortune
Sont arivez la ou je gis,

  1. XCII. Publié dans l’édition de Charles d’Orléans de Guichard, p. 408.
  2. Ms. fr. 9223 et manque.