Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/151

Cette page a été validée par deux contributeurs.
79
ET AUTRES POÉSIES

XC[1]

Jeucourt

(fol. 47 v°)
En la forest de Longue Actente
J’ay esté des moys plus de trante,
Cuidant avoir aucun secours,
Mais je treuve bien le rebours,
5Car il n’est mal que je n’y sente.

Au forestier souvent lamente,
Et point ne cesse ma tourmente ;
Mais dist que g’useray mes jours
En la forest [de Longue Actente.]

10Pour quoy Desespoir sy[2] me tente[3]
Que de mourir je me contente,
Sans que[4] plus vive[5] en telz doulours[6],
Car Pitié et Mercy sont sours
Toutes les foiz qu’on me tourmente[7].
15En la forest [de Longue Actente.]

  1. XC. Ce rondeau se trouve aussi deux fois dans le ms. fr. 1719 de la Bibl. nat., fol. 65 et 126 v° ; (voy. plus haut la note du rondeau XXXIII).
  2. Ms. fr. 9223 sy manque.
  3. Ms. fr. 1710 (2) desespoir ne presente.
  4. Ms. fr. 9223 que manque.
  5. Ms. fr. 9223 viure.
  6. Ms. fr. 9223 douleurs.
  7. Ms. fr. 1719 (1) et (2) que me guermente.