Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/150

Cette page a été validée par deux contributeurs.
78
RONDEAUX

LXXXIX[1]

Jeucourt

(fol. 47)
En la montaigne de Tristesse
Demouré suis en grant destresse,
Pour la rudesse[2]
D’une[3] dame que j’ay servie,
5Qu’oncquez en nul jour de ma vie
Je n’euz envie
De changer pour aultre[4] maistresse.

Maiz pour bien tenir ma promesse,
J’ay enduré que Mort me[5] presse
10Par grant apresse[6],
Tant qu’il faudra que je desvie,
En la montaigne [de Tristesse.]

Car Loyaulté est ma richesse :
Jamais pour riens ne la delesse.
15Las ! pourquoy esse
Que je n’ay Grace deservie
Et qu’en Pitié n’est assouvye,
Tant que ravie
Feust la douleur qui trop [7] me blesse[8],
20En la montaigne [de Tristesse ?]

  1. LXXXIX. Ce rondeau se trouve aussi deux fois dans le ms. fr. 1719 de la Bibl. nat., fol. 56 et 125 v°.
  2. Ms. fr. 1779 (1) et (2) Par.
  3. Ms. fr. 1779 (1) et (2) De ma.
  4. Ms. fr. 9223 aultre ma.
  5. Ms. fr. 1719 (1) qui.
  6. Ms. fr. 1719 (2) espresse.
  7. Ms. fr. 1719 (1) et (2) tant.
  8. Ms. fr. 9223 bresse.