Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/141

Cette page a été validée par deux contributeurs.
69
ET AUTRES POÉSIES

LXXVIII[1]

Blosseville

(fol. 42)
J’en ay le dueil
Et vous la joye[2].

Du[3] regard d’euil
J’en ay le dueil,

5Dont je me dueil,
Ou que je soye ;
J’en ay le dueil,
Et vous la joye.

LXXIX

Blosseville


Je vous feray de mon corps don,
En esperant d’en mieulx valoir.

Pour l’amour de vostre cordon,

  1. LXXVIII. Ce rondeau se trouve aussi dans le ms. fr. 1719 de la Bibl. nat., fol. 122 v°.
  2. Comparez plus loin le premier vers de la pièce CXIII, dont les deux hémistiches forment les deux premiers vers du rondeau LXXVIII.
  3. Ms. fr. 1719 Dun.