Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/136

Cette page a été validée par deux contributeurs.
64
RONDEAUX

LXXII[1]

Blosseville

(fol. 39)
Le cueur troublé, le sens perdu,
Me suis trouvé tant[2] esperdu
Que je ne scay que je faisoye,
Maiz si mal a mon fait visoye
5Qu’il[3] m’a esté bien cher vendu.

Sans cop ferir m’estoye rendu
Comme simple malentendu,
Car se qu’on vouloit je[4] disoye,
Le cueur troublé.

10Maiz depuis me suis deffendu,
Et ay clerement respondu
Que bien je les avertissoye
Qu’estre jamaiz je ne pensoye
Pris au fillé[5] qu’on m’a[6] tendu,
15Le cueur troublé.

  1. LXXII. Ce rondeau se trouve aussi deux fois dans le ms. fr. 1719 de la Bibl. nat., fol. 54 et 122.
  2. Ms. fr. 1719 (1) et (2) sy.
  3. Ms. fr. 9223 Qui.
  4. Ms. fr. 1719 (2) jen.
  5. Ms. fr. 1719 (2) fillet.
  6. Ms. fr. 1719 (1) et (2) quen a.