Ouvrir le menu principal

Page:Anonyme - Rondeaux et autres poésies du XVème.djvu/103

Cette page a été validée par deux contributeurs.
31
ET AUTRES POÉSIES

Disant a[1] Mort : « Je te supplie
Que ma fin soit bref accomplie,
Ains que folie
Par la douleur qu’il fault[2] que sente
20En la forest [de Longue Atente. »]

XXXIV[3]

Fredet

(fol. 19 v°)
En pensant a vostre bonté,
Je me suis si tresfort bouté
A vous amer plus qu’aultre fame,
Qu’il[4] n’est pas en puissance d’ame
5De m’en hoster la[5] volenté.

Dont je me voy si tormenté
Que je n’ay repos ne santé,
Pour le grant desir qui m’enflame,
En pensant [a vostre bonté.]

10Par[6] m’amour[7] et ma loyaulté
Je ne fus onc entalenté
De jamais servir si bien dame
Que je feray vous, sur mon ame ;
Tellement m’y[8] suis ahurté,
15En pensant [a vostre bonté.]

  1. Ms. fr. 1719 (2) haa.
  2. Ms. fr. 9223 que.
  3. XXXIV. Ce rondeau se trouve aussi dans le ms. fr. 1719 de la Bibl.nat., fol. 135.
  4. Ms. fr. 9223 Qui.
  5. Ms. fr. 9223 sa.
  6. Ms. fr. 9223 Car.
  7. Ms. fr. 1719 Mon amour.
  8. Ms. fr. 1719 me.