Page:Anonyme - Le roman d'Aquin ou La conquête de la Bretaigne par le Roy Charlemaigne.djvu/255

Cette page n’a pas encore été corrigée

Anonyme - Le roman d'Aquin ou La conquête de la Bretaigne par le Roy Charlemaigne - Bandeau page 121.png
NOTES ET CORRECTIONS


C Y ensuit. — Ce prologue se trouve sur le verso de la feuille de garde du manuscrit 2233. Il a dû être composé au XVIe siècle. Nous en avons pour preuve les renvois à la Cronique de Bretaigne d’Alain Bouchard, dont la première édition est de 1514, et à la Mer des histoires, c’est-à-dire aux chroniques de Saint-Denis, publiées sous ce titre seulement en 1517. L’écriture accuse en outre la dernière partie de ce siècle : elle paraît être la même que celle des notes marginales des premiers feuillets et des gloses analytiques que nous avons données à la suite du sommaire. Ajoutons que l’auteur de ce « Cy ensuit » semble avoir pris intérêt à la conservation de la chanson. C’est lui en effet qui a pris soin de répéter en marge les vers effacés du commencement.

Après ce titre, vient sur le même verso une note autographe de Claude Fauchet, ainsi conçue :


« Je n’ai trouvé aucune marque du tens que ce roman a esté composé, mais il y a plusieurs traitz pareils à ceux des romans de Regnault de Montauban, Doon et Garnier de Nantoel composés du temps de Philippe Auguste, roy de France. Je n’ai point veü de romans où la césure des vers fut plus licentieuse ; et si, il ne parle