Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/98

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

.XIIII. roi li ont Flori rendu,
930Un bon cheval qui d’Alixandre fu ;
L’amirals monte, dolenz et irascuz,
A ses herberjes en est corant venuz,
Et descendi soz un arbre foillu :
La le desarment si ami et si dru.
935Vit Mahomet qui en l’estaje fu,
Prent un baston, cele part est venuz,
Par mi lo chief l’a .iiii. cox feru,
Que de l’estaje l’abat tot estendu ;
.XIIII. roi li ont lo pel tolu,
940Et li ont dit : « Mauvès hom, que fes tu
« Del meillor deu qui onques encor fust ?
« Fetes li droit, ne vos atardez plus. »
Il prist son gant qui fu a or batu,
Par mi le plie, si li a estendu,
945Gaje li offre de ce qu’il l’ot feru ;
Mès ainz Mahom nule foiz ne se mut
Qui gist sor la colonbe.

XXXIX[1]

Li rois Corsolz fu orgoillos et fiers ;
Il apela Brugant et Manesier
950Et tant des autres, .xx. roi furent paien ;

    — 929 A B Ferrant, C .iiii. païen, D .xxii. r. — 930 C destrier, D .i. cheval blanc. — 932 A s’en est atant v., C As h., D poignant. — 933 A B ramu, D desoz .i. pin f. — 934 A B Sel desarmerent. — 935 A B sus l’e., D voit. — 936 A B .i. baston prist, C coru. — 937 D le col. — 938 A B Que a la terre, C De l’estaje l’abati est., D En la colombe. — 939 A B le fust, C l’espié, D .xxii. roi. — 940 D Si li escrient. — 941 D home q. — 942 A B que n’i atardez plus. — 944 C et si li a rendu. — 945 C Droit li a fet. — 946 A B Onques Mahomet nulement ne se mut, C Et Mahomet se jesoit quoi et mu. — 947 A B vit soz, C Envers lez la c.

  1. XXXIX. C rime en ier. — 948 C ot coraje molt fier. — 949 A B Si a., C Il en apele a Galafre et Turfier. — 950 C .x. roi.