Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/96

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Aymeris l’ot, si est vers lui tornez,
Granz cox se donent sor les escuz dorez,
Desor les bocles les ont frez et troez.
885Bons aubers ont, maille n’en pot fausser ;
Otre s’en passent par tel nobilité,
L’uns ne trebuche ne l’autre n’est versez.
Mès l’amirals ne s’est desesperez
Qui trop convoite lo conte a enconbrer ;
890Point Brisegaut qui li cort de son gré,
L’hanste brandi ou li confanons ert ;
Fiert Aymeri sor son escu listé :
Desor la bocle li a fret et troé ;
Fors fu l’auberc, maille n’en pot fausser ;
895Del destre pié l’a tot desestrivé ;
Desor la crope del destrier l’a versé,
Par un petit ne l’abati el pré,
Quant se retint li contes naturels.
Et li paiens li a estal mué,
900Ne l’atendist por .xiiii. citez.
Un cop li giete li frans quens naturels,
Mès en la sele n’en pot mie trover,
Sor lo destrier fu avant aclinez
Par son l’arçon de cristal noielé,
905Et lo cheval a l’espée encontré,
Deci en terre l’a trenchié et copé ;
Tot en un mont abat en mi lo pré.

    — 882 D s’est... virez. — 883 A B listés, D bandez. — 884 A B Dessouz les ont f., D quasez. — 885 A B Fors, C comme il ne sont faussez. — 886 A B grant n. — 888 A B Li am. — 889 A B molt, D a encontrer. — 890 A B Busegant, D le c. — 891 A B au confanon fermé, C ou li fer fu quarrez. — 892 C desor l’e., D en son e. doré. — 893 A B Desouz, C sor la b., D les ont f. et qasez. — 894 A B n’en a. — 896 C Sor, D est. — 899 D livré, C n’i a plus demoré. — 900 D .iii. de ses c. — 901 A B li bons q., C li fiere... enorez. — 902 A B nel pot m., C n’en a m., D sa s. — 903 A B enclinez. — 906 omis dans A B, C Jusqu’en t. — 907 A B a abatu el p.