Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/88

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

695Quant ce fu chose, que li nés sont garnies,
Tréent lor ancre, si ont drecié lor sigle.
En mer s’enpaignent, quant la terre ont guerpie ;
Braient cil or et cil broon glatissent,
Rechanent mur et cil destrier henissent,
700Cil espervier sor ces perches s’escrient,
Sonent cil cor, cil olifant bondissent ;
Haute mer covrent de lanternes esprises.
Bons fu li venz qui droitement les guie,
Desoz Nerbone a droit port les arive.
705Paiene jent ne s’esmoierent mie,
Lor ancre jetent, si abessent lor sigle,
Vestent hauberz, et les elmes sesirent ;
Si sont issu des nés et des galies,
Es destriers montent, sors et baucenz et grises.
710Par tot lo regne ont la proie acoillie,
Ces chastiax ardent et ces bois et ces viles.
Dex ! tant enmainent et chetis et chetives
Que en colers a lor sieje en traïnent,
De totes parz ont la cité asise,
715Li Sarrazin cels dedanz envaïssent
Et encontr’els durement escremissent :
Tréent et lancent et batent et ocient.
Dame Hermenjarz s’en est molt esmarie,
Deu reclama lo fil sainte Marie,

    — 695 A B Et quant ce vint que. —  697 A B se metent quant ont terre g. — 698 D ces grans ors br. — 699 A B et destrier de Sulie. — 700-701 omis dans A B. — 701 C D bondirent. — 702 A B La mer covrent de l., B covrirent. — 703 omis dans D, C Li venz est bons qui les conduit et guie. — 705 A B Et li p. — 706 C Jetent lor ancre, A abatent. — 707 D s’ont les armes sesies. — 708 D Lors s’en istrent, C Puis s’en istrent. — 709 A B Et sont montés es sors, b. — 710 A B Par le regné... lor voie a. — 711 A B Ardent ch. et bois et bors et v. — 712 Et si en m. et ch. — 713 D Qu’a lor c. — 715 A B Et s., D Li sarr. forment les envaiss. — 716 A B fierement, D A ceux dedanz durement e. — 717 A B abatent, D ruent. — 718 A B en estoit esbahie.