Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/74

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Ou li art sont et li sonje descrit ;
Lo livre prent, s’entra en un jardin
385Et se cocha desoz l’onbre d’un pin ;
Totes les arz reversa et enquist,
Iluec voit toz les sonjes Aymeri
Et lo grant mal qui li doit avenir ;
Si a ploré des biax euz de son vis.
390Vint en la chanbre, sor l’esponde s’asist :
Ja li dira noveles.

XVII[1]

« Aymeri sire, » dist li juïs sachanz,
« De vostre sonje orrez ci lo senblant,
« Quant vos veïstes venir lo feu ardent
395« Qui cest païs aloit tot esprenant,
« C’est un estoire de paiens mescreanz
« Qui t’assaudront en ta cité plus grant.
« Li noir oisel que veïstes volant
« Grant come buef et fet en lor senblant,
400« Ce seront roi do regne des Persanz ;
« Tot le plus maire qui ravissoit devant
« Et s’aseoit en son ta tor plus grant,
« De totes parz en abatoit les pans,
« Ce est l’orgoil Corsuble l’amirant

    — 383 C et tuit li sonje mis, D O sont les arz et les sonjes escris. — 384 D Prist le sautier. — 385 A B Si se c. — 386 D recercha. — 387 A B Ilueques voit les s., C Trove les sonjes qu’ot songié. — 388 A B Et tout le m. — 389 D Tendrement plore, omis dans C. — 390 D si s’asit, C Devant lo conte as piez du lit s’a. — 391 A B dira il n.

  1. XVII. C rime en ant. — 392 C li clers s. — 393 C vos dire lo semblant, D ja le s. — 395 A B aloit si esprendant. — 396 A B Une estoire est. — 397 A B le noir oisel volant. — 398 omis dans A B C, le grant o. — 399 omis dans A B C. — 400 A B de la jent Tervagant, C Ce est uns rois de la jent mescreant. — 401 A B Et le m., omis dans C. — 402 A B desur cele tour grant. — 403 omis dans A B, C ajoute : Li rais de feu qui te fesoit dolant.