Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/51

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

deux morceaux différents ayant subi un rajeunissement particulier.

Enfin le fragment D2 se classe à côté de D ; on voit en effet aux vers 524, 566, 623, 669 et 673, D et D2 avoir une leçon commune que détruit l’accord complet de C d’une part et des mss. de l’autre famille AB.

On pourrait dresser ainsi le tableau de nos mss. :

Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne fig 1.png

Notre classification des mss. aboutissant à la constitution de deux familles, voici comme nous avons procédé pour l’établissement du texte. Il est bien évident qu’une leçon fournie par une des familles et confirmée même par un seul des mss. de l’autre famille, doit être considérée comme certaine ; mais il est loin d’en être de même, quand les leçons des deux familles diffèrent entre elles. Quand ces leçons sont également acceptables, à défaut d’une raison particulière, nous avons toujours préféré le texte de y, ms. original de la famille de C et de D, si ces deux mss. nous permettent de l’établir d’une façon certaine ; mais, dans les très nombreux passages où ils ont été remaniés, nous avons dû conserver le texte de l’autre famille x fourni par A et B. Voici les raisons de la préférence que nous accordons à y sur x ; C et D, qui sont les