Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/47

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Laisse xx.AB........lui fera secors gent.
D........lui sera secorant.

Le ms. C est celui qui a subi le plus de rajeunissements. Nous avons déjà vu que C et D contenaient un début également refait : C continue à remanier de même toute la première partie de la chanson ; comme un feuillet de notre chanson manque dans le ms. D, il est impossible de voir où commence ce remaniement particulier à C. Quoiqu’il en soit, le ms. C change les assonances en rimes dans toute la première partie de la chanson. Son travail semble s’arrêter à la laisse lx. Peut-être faudrait-il supposer plusieurs auteurs à ce changement ; car tandis que dans quelques tirades, toutes les finales sont refaites sans exception, dans d’autres, on s’est borné à changer quelques assonances qui paraissaient trop libres, procédé que nous avons remarqué dans presque tous les remaniements, dont nous avons parlé.

Souvent aussi, quand le remanieur rencontrait un vers difficile à réduire, il le transcrivait tel qu’il le trouvait ; mais il poursuivait en refaisant les finales des vers suivants sur le nouveau modèle donné par ce vers. C’est ainsi que dans une même laisse en assonance é, on voit une partie rimée en é, la suivante en ez, une autre en er. Par exemple, la laisse xi dans ce ms., présente les 7 premiers vers en er, et les 5 derniers en ez, la tirade xxvii a 10 rimes as de suite, et les 7 suivantes en a. La tirade xliv a successivement 22 rimes en er, les 3 suivantes ez, les 8 autres er, et les 12 dernières é. Les tirades lviii, lix, ne