Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/234

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

4165Aymeriez qui ot la seignorie
Que li dona ses parrains en sa vie
Quant de ses filz ot fet la departie.
Onques de princes dont chançons soit oïe
N’issi tex oirs ne tel chevalerie ;
4170Tant les ama Jhesus li filz Marie
Qu’en paradis sont en sa conpaignie.
Et l’estoire est ci en droit aconplie.
Damedex gart toz cels qui l’ont oïe
Et moi avuec qui la vos ai fenie ;
4175Ne troverez qui avant vos en die,
S’il ne fausse l’estoire.

    — 4165 A B a la chiere hardie ; et ajoutent : Icil en ot tote la seignorie. — 4166 C Aym. en. — 4168 A B Onc de nul p... fu o. — 4171 B Qu’o lui en sont les ames en c., B refait ensuite un couplet de transition pour relier la Mort Aymeri avec la 2e partie du Moniage Renouart. — 4173 A iceus q.