Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/231

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« Ou ce se non, par Deu lo roiamant,
« Que je dirai trestot a mon esciant,
« Que les avez venduz as mescreanz. »
4090Quant il l’oïrent de dolor vont plorant.
Rois Looys les ala confortant
Et si conforte la contesse vaillant
Puis s’en alerent a Saint Pol a itant
Et font chanter la messe hautement.
4095Clerc et provoire i chantent en plorant
Et li chanoine et li moine ensement,
Le jor valut l’ofrande tant besant !
En un sarqu de fin marbre luisant
Firent la sepoture.

CXXXIV[1]

4100Après la messe ont lo conte enterré
En un sarqu de vert marbre listé
Qui bien fu fez et noblement ovrez ;
Dedenz fu mis lo cors a grant chierté ;
Ilueques furent et evesque et abé
4105Et moine et clerc et provoire ordené
Et li chanoine de la bone cité ;
Tuit revestu ont lo conte enterré ;
Mès puis que Dex ot lo siecle estoré
Ausi grant duel ne fu por home né,
4110Com le fesoient por Aymeri lo ber :

    — 4088 A B Je dirai ja voirs a mon e. — 4089 C Que vendu sont a la paiene jent. — 4090 C Com il l’oent, A B de pitié ; B ajoute : Et de dolor se pament li auquant. — 4092 C Et conforta ; A B ajoutent : Et chevalier, escuier et serjant. — 4093 C P. alerent. — 4094 C Et la messe font c. h. — 4095 B ensement. — 4096 omis dans B C. — 4097 A Ce j.

  1. CXXXIV. — 4102-3 omis dans C. — 4106 omis dans C. — 4109 A B Ne fu tel duel por un home mené. — 4110-12 omis dans C.