Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/220

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Puis sont monté li bon vassal de pris
Qui tuit estoient armé et fervesti.
Par mi la porte s’en issent ademis :
3810El fort estor se sont a itant mis
Ou se conbat li forz rois Looys
Et si baron, si conte et si marchis.
Tant ont feru li bon baron de pris,
Des Sajetaires n’i a mès que .c. vis.
3815Li Sajetaires qui navra Aymeri,
C’est Bugladans, li cuverz maleïs,
.II. cox a trez au fort roi Looys,
Desoz lui a son bon destrier ocis ;
Il s’aprocha del bon roi seignori
3820Et d’une hache dont l’acier fu bruniz
Feri sor l’elme lo roi poesteïs ;
Lo mestre cercle li copa sor lo vis,
Mès il ne l’a ne navré ne malmis,
De son estant a jenoillons l’a mis.
3825A icel cop vint Joifroiz de Paris,
Il et si home vienent au chapleïz ;
Les Sajetaires ont fierement requiz,
Devers la porte les ont si envaïz,
Voillent ou non, les ont fors del pont mis
3830A la premiere pointe.

    chascun le sien a pris, C Et li a., D ra c. — 3807 A B Or s. — 3808 A Qui estoient, D Car tuit e. — 3809 A B se sont a force mis. — 3810 A B Et en l’e. si fierent ademis, D maintenant m. — 3812 A B li b. li c. et li m., C si duc et si m. — 3813 A B li chevalier de p. — 3817 A B au bon roi L. — 3819 A B poestis, C Puis s’aprocha, D Li gloz s’aproche. — 3820 A B est b., C forbiz. — 3821 A B A si feru le roi de Saint Denis. — 3822 A B Qu’il li cope le cercle sor le v., C Que lo cercle li c. — 3823 C Mès ne l’avoit, D Mès ne l’a pas. — 3824 A B Mès maintenant. — 3826 C ses jenz, A D vindrent. — 3829 C a f.