Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/219

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

3780Lo conte Auquaire qui fu preuz et hardiz,
Cui la cité ot promise Aymeris,
Et se Deu plest encore l’avra il ;
Avuec Francois s’en va tot ademis ;
El premier chief li forz rois Looys.
3785Les Sajetaires ont fierement requiz :
Lor recommence molt granz li fereïz
Et des espées ruistes li chapleïz ;
Des glotons ont plus d’un millier ocis
Et cil des Frans ont les plusors malmis.
3790La damoisele fu el palès votiz
Qui amé ot dant Joifroi de Paris :
A lui en vient li chevaliers de pris
Et si plora des biax euz de son vis :
« Ma damoisele, molt somes entrepris :
3795« Je oi la fors et grant noise et grant cri ;
« S’or eüssions bons destriers arrabis,
« Ja oississions la fors tot ademis
« Por nos vengier de nos max enemis
« Qui nos avoient ceenz en chartre mis.
3800— Sire », fet ele, « ja n’en soiez pensis ;
« Ceenz a bien .c. destriers arrabis
« Que Sajetaire ont gardez et norriz
« Et amenez des estranjes païs :
« Prendre en poez tot a vostre devis. »
3805Lors en done un a Joifroi de Paris,
Et tuit li autre ont chascuns lo suen pris.

    — 3780 A B et gentis, C D Li quens A. — 3782 C D encor en ert sesis, D Mès se Deu p. — 3783 A B en va. — 3786 A B Lors conmença. — 3787 A B li ruistes, D molt ruiste li c. — 3789 A B et des Franc. — 3790 B Et la pucele, C A La pucele. — 3792 A B vint. — 3793 D Tendrement plore. — 3794 A B nos somes, B Gentil pucele. — 3795 C granz noises et granz criz. — 3796 C D Se e, A B des d. — 3797 A B Nous alissions. — 3798 A B des mortex e. — 3799 A B ici en ch. — 3800 A B dist ele. — 3803 omis dans A B. — 3805 A B dona a J. — 3806 A B Et des a.