Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/217

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

3730D’une grant hache esmolue et trenchant
Li a ocis li uns son auferrant,
L’autre le fiert d’un grant dart en lançant,
Qu’il li transperce son auberc jazerant ;
Dedenz lo cors li entre maintenant ;
3735Molt près del cuer lo froit acier en sent.
Si com il pot ist de la presse grant,
Lo pas s’en vet, s’espée traïnant,
Confession va a Deu demandant,
Car la mort sent qui le vet angoissant.
3740Si con Deu plot, est a pié alez tant
Qu’il est venuz soz lo pin verdoiant ;
Quant il i fu pasmez est maintenant
Delez son pere et son frere vaillant.
Quant se redrece, sa cope va batant
3745Et de bon cuer Damedeu reclamant.
Entor li vienent si baron et sa jent,
Un tel duel font, nus hom ne vi si grant.
Et li quens torne son chief vers Orient,
A Deu cria merci, si parla tant
3750Que confès fu d’un chapelain sachant ;
Puis s’estendi contre terre en croisant
L’ame s’en vet par lo Jhesu comant,
Et li saint anje la pristrent maintenant
Qui l’enporterent devant Deu en chantant,

    — 3730 A B C D’une hache, D et molue et t. — 3731 A B un destrier a. — 3732 A B Et uns autre fiert d’un dart en lançant. — 3733 A B Si qu’il li perce le hauberc j. — 3734 A B Par mi le c... entra m. — 3735 A B Emprès du c. — 3736 A B Au miex qu’il pot. — 3737 A B Si s’en ala, D Les pas s’en v. — 3739 A B molt angoisseusement, C Que la m. — 3740 A B Si com il pot a pié est alez t. — 3741 A B Que venuz est. — 3742 A B i vint... aïtant, D p. s’est m., C Com il. — 3743 A B Lez Aymeri. — 3744 A B Quant il se lieve. — 3745 A B De verai cuer. — 3746 A B sont et si home et sa jent. — 3747 A B Qu’il firent duel, D Si grant d. — 3748 C Li quens torna. — 3751 A B Si s’est. — 3753 A B C Et li ange. — 3754 omis dans C, D Si l’e.