Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/216

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

N’i a baron ne prince si vaillant,
S’entr’ax se met, qui ait de mort garant.
3705Atant ez voz dant Bernart de Brubant ;
Quant li remenbre de son pere vaillant
Que ocis ont li cuvert mescreant,
Lo destrier point par un fier maltalent,
Les Sajetaires requiert el chief devant.
3710Après li vet a esperon brochant
Li quens Guillaumes a l’aduré talent,
De Conmarchis Bueves li conbatanz,
Guiberz li preuz au coraje vaillant,
Hernauz li rox de Gironde la jent,
3715Li quens Auquaires qui en Deu fu creant,
Et d’autre part Looys li poissanz,
O lui .xx. mile de la françoise jent.
Les Sajetaires requierent fierement :
Fierent des lances et d’espées trenchanz.
3720A cele enpointe en ont morz plus de .c.,
Et cil lor tréent molt aïriement
Darz et sajetes et menu et sovent,
Ausi espès com grelle qui descent.
Molt grant domaje i orent notre jent,
3725Qu’a lor sajetes n’a nule arme garant.
En la grant presse fu Bernarz de Brubant
Ou il feroit par molt fier hardement.
Dex ! quel domaje del franc conte vaillant !
Li Sajetaire li sont venu devant ;

    — 3703 C D poissant. — 3704 A B qui ja i ait g. — 3706 B Quant il li m., A C Quant li menbre, A B Aym. lo vaillant. — 3707 A B li Sarrazin Persant, — 3708 C son f., D molt f., C D ajoutent : L’espée tret au pont d’or flanboiant. — 3713 C Li rois Guiberz a l’aduré talent, D Guibert lor frere a l’aduré talent. — 3714 C au coraje vaillant. — 3715 A B Le bon Aq., C Et A. — 3717 A B A tout. — 3722 A B lor envoient sovent. — 3723 D pluie. — 3724 A Que grant d., B A grant d. — 3725 A B n’avoit a. — 3726 A D Enz en. — 3727 A B feri par son fier maltalent. — 3728 A B de Bernart lo vaillant. — 3729 A B Li Sajetaires li est venu d.