Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/206

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Quens Aymeris fist sa jent conreer,
El premier chief les a fet atorner,
3460.XIIII. eschieles a fetes ordener.
Blancheflor fu en la bone cité ;
Si ot Joifroi de Saint Denis amé
Que tot en a lo dormir oblié,
Boivre et mengier quant venoit au disner.
3465Amors la tient, ne la lesse durer
Qui a maint saje fet folie penser.
Ele fu blanche come flors en esté,
Les euz ot vairs come faucon mué.
Jusqu’a la chartre ne se volt arrester ;
3470Joifroi apele : « Biax amis, ça venez. »
Quant cil l’a vi, si fu desesperez,
Deu reclama, lo roi de majesté :
« Glorios Dex, qui me feïstes né !
« Si bele feme ou porroit on trover ?
3475« Car fusse je par mi lo cors navrez,
« Mès que peüsse garir et respasser,
« Que une nuit l’eüsse a mon costé
« Desoz cortine, en un vergier planté,
« Si qu’en feïsse tote ma volenté.
3480« Mès vilenie me fet tant endurer,
« Que je ne vois avuecques li parler. »
Il se dreça, si la prist au baudré :
« Ma doce amie, dites que vos volez. »
Cele respont : « Ja orrez verité :

    — 3459 omis dans C D. — 3460 A B fist vestir et armer. — 3461 C D ajoutent : Cele qui ot lo messaje aporté. — 3462 A B Tant ot Joifroi, D de Paris aamé. — 3464 omis dans C D. — 3466 C Qui maint home, D Qui maint saje home. — 3467-8 omis dans C D. — 3469 omis dans B. — 3470 A dist ele. — 3471 C D Quant cil l’oï toz en fu esfreez. — 3472 A B qui en croiz fu penez. — 3473-82 C D ont une rédaction entièrement différente. — 3480 A Vilenie me f. — 3482-7 omis dans D. — 3482 C Ma demoisele. — 3483 A B Ele respont.