Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/196

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« El chief devant a une arche fichiée
3235« Et el sommet a une tor dreciée ;
« Haute est et fort et en son batailliée.
« Et quant les portes sont par nuit veroilliées,
« Ja plus la vile n’en ert la nuit gaitiée.
« Li Sajetaire l’ont si fort redreciée,
3240« De .xv. tors bones l’ont enforciée,
« Qui erent arses et fondues et brisiées,
« El chief de la montaigne. »

CIV[1]

Dist la pucele : « Sire droiz enperere,
« Esclabarie est en un pui fermée.
3245« El coig del tertre devers la mer salée
« Ont Sajetaire une tor conpassée,
« Une luiée est contremont levée,
« Jusqu’as querneax enplie et arasée
« D’or et d’arjent et de porpre fresée ;
3250« N’a .x. citez ou ait tant bone espée
« Et ars d’aubor et sajetes barbées.
« N’a que .ii. portes en la cité loée
« Quant eles sont en la nuit seelées,
« Li ponz se torne soz les arches fermées
3255« Et de chaenes laiciées et colées ;
« Ja plus par nuit n’ert la vile gardée ;
« Ja n’ert par force prise. »

    c. entailliée. — 3234 A B drecie. — 3235 A B antie, C D Et par dessus a une t. d. — 3236 A B et grant, en son est b., C Haute et forte et desus b. — 3238 C Ja la vile n’i ert la nuit g., A B Ja par nuit n’ert la vile plus g. — 3239 Jusqu’à la fin du couplet, C D ont une rédaction plus développée, totalement différente.

  1. CIV. — 3245 A B du pui, D d’un t. — 3247 B .xl. toises est c. — 3248 C B est e. et rasée. — 3249 A B jusqu’à la mer betée. — 3252 C D Et d’ars turquois, de fleches barbelées. — 3253 A B la vile enorée.