Page:Anonyme - La Mort Aymeri de Narbonne.djvu/195

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

« Je li rendrai la cité le matin
3210« Par tel engin com vos porrez oïr :
« Li Sajetaire s’en seront tuit issi,
« Clorrai les portes et lo pont torneïz,
« Et de la chartre jeterai .c. chetis :
« De doce France furent né de Paris,
3215« Et avuec ax Joifroi de Saint Denis :
« Chevaliers est corajos et hardiz,
« Ainz de mes euz si bel home ne vi.
« Celui aim plus que home qui soit vis :
« Se lui avoie, tot avroie acompli. »
3220Ot la li rois, volentiers s’en est ri :
« Et vos l’avrez, bele, » dist Looys,
« Quant la cité ert prise. »

CIII[1]

« Par ma foi, sire, » ce dist la messagiere,
« Ja la cité n’ert par force bailliée ;
3225« Haut sont li mur de mortier et de pierre
« Encontremont .v. lances penonières ;
« El coig del mont ot fet une tranchiée
« .II. eves rades i descendent et vienent
« Qui des montaignes vienent par la tranchiée :
3230« Quant eles hurtent, si menent tel bruiée
« Que l’en les ot molt bien de trois luiées.
« N’a que .ii. portes en la cité prisiée
« Totes d’airain a cristal entailliées ;

    — 3214 A B De doce France nés furent., C D del païs. — 3215 D Ensenble o aux. — 3217 A B Ne de mes iex — 3220 omis dans A B, C Looys l’ot, si a jeté un ris. — 3221 A B dist li rois L.

  1. CIII. — C D riment en iée, ie. — 3223 A Par foi. — 3226 C Et contremont si est halte une archie, D de haut une traitiée. — 3227 omis dans A B, C a fet une, D O chief do mont ont fet une t. — 3228 A B Et .ii. eves i. — 3229 A B i descendent et filent. — 3231 C D La noise en ot bien près d’une luiée. — 3233 C D Chascune fu a